Tags

, ,

Anciennement connu comme ALCOVA, ce restaurant de la rue du Rhône (59) servait déjà une excellente cuisine sicilienne faite à la minute, fraiche et pleine de gout. Pour des raisons qui me sont inconnues, la direction a décidé de renouveler le concept en engageant un nouveau chef

Avec un espace totalement re-décoré, un concept très design et à la tête de la cuisine, personne d’autre que le Chef Pietro Amato (ancien du Richemond et La Réserve) le pari semble gagné d’avance malgré mon amitié pour le locataire précèdent (Sergio!).

View de la salle très design...

Je ne peux pas dire que c’était un coup de foudre, j’avais trop de bons souvenirs à ALCOVA pour être objective, mais l’alchimie s’est produite et après plusieurs visites depuis deux ans le moment est venu de sortir mon calepin pour reconnaître le travail de recherche constant du Chef Amato pour nous proposer un vrai menu « Design » au style très personnel : goutteux, délicat, raffiné, simple mais compliqué, italien authentique…

Comme suggéré dans sa récente interview dans la  Tribune de Genève, Il n’y pas mieux pour commencer le repas qu’un bon Prosecco et attaquer les fabuleux pains maison avec l’irréprochable huile d’olive évidemment transalpine… Le menu pour le bonheur du visiteur régulier change au moins chaque saison et nous propose aujourd’hui notamment des pâtes fraiches à la truffe noir entre autres merveilles…

Pour les entrées, nous avons choisi une salade de crabe Royal et guacamole (oui j’adore le guacamole!) et une salade avec un fromage italien appelez Tomino:

Salade de Crabe Royal et guacamole...parfaitement assaisonnée, l'avocat écrasé et non mixé et avec la touche nécessaire du citron vert et épices, au fond un coulis de tomate frais, délicieux

Salade Peroni: fromage italien d'origine piémontais Tomino avec légumes de saison légèrement caramélisés et sa vinaigrette, un délice

Ont suivi les Primi Piati le filet de boeuf et les Roviolones a la crème et réduction de jus de veau

Filet de Boeuf avec son flan au fromage

Pâtes fraiches pour accompagner le filet de boeuf...

Raviolones montés comme des lasagnes, la pâte classique à raviolis mais ici avec la garniture autour, pour compléter une cascade de truffe noir et une touche de pesto aux noisettes

Je l’ai déjà mentionné dans d’autres postes, les desserts sont d’habitude le point faible des restaurants Genevois, on trouve toujours les mêmes à part sur les quelques tables exceptionnelles que compte le canton, Olio ne faisait pas exception jusqu’à la surprise de cette dernière visite. Encore une fois, le Chef Amato s’est remis en question et exécute maintenant des desserts complètement traditionnels dans leurs appellations mais mega « design » dans leurs présentations. Le résultat ? La Zuppa Inglese m’a rappelée ma mémoire gustative, en effet au Venezuela, la grande communauté italienne transmettait depuis longtemps leurs traditions !

Zuppa Inglesa: une combinaison de glace vanille à l'italienne avec un coeur de panettone sur un lit de sauce chocolat noisette

Le design est dans chaque geste même le sucre est servi d'une façon très moderne

et pour terminer une infusion camomille avec du paneton au chocolat